Dernières nouvelles

Tricot

Changement de pelote :

Pour ne pas avoir de différences de ton dans votre tricot ( les pelotes ne sont pas toujours du même bain ), prenez la précaution d’utiliser deux pelotes différentes et de les alterner d’un rang sur l’autre : la demarcation sera invisible.

>> Lorsque vous arrivez à la fin d’une pelote, ne faites surtout pas de noeud pour passer à la suivante. Dédoublez votre fil et, pendant quelques mailles, tricotez ensemble les fils de la pelote que vous terminez et celles que vous entamez.

Diminution :

Vous avez le choix entre deux méthodes : soit fermer carrément une ou deux mailles, soit en tricoter deux ensemble. Cette dernière méthode est plus pratique lorsqu’il s’agit de diminuer une ou deux mailles. Pour les diminutions plus importantes la première solution est préferable.

Augmentation :

C’est un peu la même chose mais à l’envers : vous pouvez former une maille supplémentaire en la prenant dans le tricot ( sous une maille), ou bien la monter sur l’aiguille ( préferable, si vous avez beaucoup d’augmentations).

Lisière :

Pour avoir une lisière impecable sur un tricot en jersey, tricotez normalement une dizaine de rangs, puis faites un rang au point mousse : une fois l’ourlet cousu, vous aurez une finition bien nette.

>> Lorsque vous tricotez de la layette, adoptez le point de dent de chat pour votre lisière : cela consiste à fermer une maille sur deux sur un seul rang (après une dizaine de rangs normaux), que vous remonterez au rang suivant : vous obtiendrez ainsi une lisière  » dentée » très raffinée.

Côtes :

Lorsque vous finissez un tricot au point de côtes, veillez à fermer chaque point en respectant le sens du point : envers sur envers, endroit sur endroit. Votre finition gardera toute sa souplesse. En revanche, si vous fermez uniquement à l’endroit, le tricot tirera (en particulier pour un col roulé).

Tricot sur aiguilles multiples :

Certains ouvrages sont tricotés en rond. Vous pouvez employer plusieurs aiguilles courtes, à deux pointes, ou utiliser une aiguille circulaire, plus pratique pour les tricots importants, comme les chandails.

Jacquard :

Pour les petits motifs, vous pouvez laisser courir le fil derrière votre ouvrage, en faisant attention à ne pas le serrer. Pour les motifs plus importants, il est nécessaire de tricoter les fils de différentes couleurs ensemble, sans qu’ils soient visibles sur le devant de l’ouvrage. Pour cela, faites-les passer entre chaque maille au-dessus de votre aiguille droite ( gauche, si vous êtes gauchère) avant de tricoter la maille suivante.

>> S’il s’agit d’un ouvrage où vous utilisez beaucoup de laines différentes, confectionnez-vous des petits pelotons avec des bouts de carton.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*