Dernières nouvelles
Accueil : Cuisine : Melon choix cuisine conservation culture

Melon choix cuisine conservation culture

Choisir un melon :

Pour bien choisir un melon, fiez-vous à vos mains et à votre odorat quoi qu’en pense le vendeur, toujours prêt à le choisir à votre place, de peur que vous ne lui abimiez sa marchandise.

Tout d’abord, soupesez votre melon : il doit être lourd et bien dense. Regardez ensuite la base du pédoncule : il faut qu’elle se détache facilement lorsque vous tirez dessus. Les bons melons sont souvent fendus.

Fiez-vous à l’odeur mais pas trop : un melon trop odorant est peut-être un melon éventé qui laisse partir toute sa saveur au dehors.

Cuisinez le melon :

Les gastronomes apprécient le melon frais mais non glacé. L’arroser de porto n’est bon que si vous avez affaire à un fruit un peu fade, sinon la chair succulente se suffit à elle-même. Un soupçon de poivre peut en relever la saveur, tout comme l’association avec du jambon cru ( Parme, Bayonne ou, à la rigueur, Savoie un peu fort) prisée de nos voisins transalpins.

Conservation du melon :

Le melon est un voisin encombrant : pensez à l’envelopper dans une feuille d’aluminium ou à le mettre dans une boite isolante.

Culture du melon :

Attention à ne pas semer concombre et melon dans le même carré de potager. Ils sont de la même famille ( les cucurbitacées), vous risqueriez d’obtenir une fécondation croisée très dommageable pour vos melons qui emprunteraient au concombre son goût insipide.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*