Dernières nouvelles
Accueil : Cuisine : Bain de friture

Bain de friture

Bien choisir son huile de friture et la conserver :

>> Pour savoir si le bain de friture est à la bonne température, jetez dedans un bout de pain : s’il s’entoure de petites bulles sans dorer, vous pouvez aussitôt plonger vos frites dedans. Si au contraire, le pain roussit très vite, la friture est trop chaude : réduisez le feu.

>> Pour désodoriser un bain de friture, ajoutez-y un jus ou le zeste entier d’un citron, et faites chauffer avant d’utiliser de nouveau votre bain.

>> Les bains de friture ne se conservent pas indéfiniment. Filtrez souvent le vôtre et renouvelez au bout de 10 utilisations. L’huile rance et chauffée est très mauvaise pour la santé.

>> Ne conservez pas la friture dans une bassine ouverte : l’huile s’oxyde à l’air.

>> Pour les fritures, certaines huiles sont plus recommandées que d’autres. Si vous ne craignez pas son goût, l’huile d’olive est la plus saine car c’est elle qui supporte le mieux la chaleur. Mais évidement, il faut aimer les frites à l’huile d’olive, ce qui n’est pas le cas de tout le monde. Les huiles de tournesol et de maïs sont un peu plus fragiles à la chaleur. Il faut absolument renouveler le bain de friture au bout de 8 utilisations.

>> L’huile d’arachide est traditionnellement employée pour les fritures car elle résiste bien à la chaleur et son goût est neutre.

>> Les pains de Végétaline sont aussi parfaits pour la friture car la graisse de coprah avec laquelle ils sont fabriqués résiste bien à la chaleur. Les palais délicats leur reprochent cependant de communiquer aux frites un arrière-goût prononcé d’huile de coco.

>> L’huile de colza n’est pas faite pour la cuisson, a fortiori pour les fritures, bien qu’on annonce une nouvelle variété d’huile que l’on pourra chauffer.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*